Historique de l'association LCPA

Les faits marquants

Cette page a pour objectif de vous présenter les comptes-rendus des Assemblées Générales et l'historique des dossiers suivis par l'association "Le Crotoy Préservé et Authentique"

***********************************************************************************************************************************************************************************

ASSEMBLEES GENERALES

2017

  • Assemblée Générale annuelle du 22 avril 2017

Présentation faite lors de l'assembée générale:

Presentation assemblee generale lcpa du 22 avril 2017 aPresentation assemblee generale lcpa du 22 avril 2017 a (2.24 Mo)

Compte-rendu de l'assemblée générale:

Compte rendu ag du 22 avril 2017Compte rendu ag du 22 avril 2017 (2.06 Mo)

Photos de l'Assemblée Générale 2017 et des "3emes Rencontres du Crotoy"

5 ag lcpa 2017   12 ag lcpa 2017

Affiche ag lcpa 22 avril 2017

 

2016

  • Assemblée Générale annuelle du 7 mai 2016

Présentation faite lors de l'assembée générale:

Presentation assemblee generale lcpa du 7 mai 2016 vdPresentation assemblee generale lcpa du 7 mai 2016 vd (2.62 Mo)

Compte-rendu de l'assemblée générale:

Compte rendu ag du 7 mai 2016Compte rendu ag du 7 mai 2016 (1.84 Mo)

Photos de l'Assemblée Générale 2016 et des "2emes Rencontres du Crotoy"

Assemblee generale 2 lcpa 7 mai 2016  Assemblee generale 1 lcpa 7 mai 2016

 

Affiche rencontres du crotoy 2016

2015

  • Assemblée Générale annuelle du 23 mai 2015

Présentation faite lors de l'assembée générale:

Presentation assemblee generale lcpa du 23 mai 2015Presentation assemblee generale lcpa du 23 mai 2015 (2.21 Mo)

Compte-rendu de l'assemblée générale:

Compte rendu ag du 23 mai 2015Compte rendu ag du 23 mai 2015 (1.21 Mo)
 

Photos de l'Assemblée Générale 2015 et des "Rencontres du Crotoy"

Assemblee generale lcpa du 23 mai 2015 1

Ci-dessous l'affiche de présentation de la conférence

Les rencontres du crotoy 1

2014

  • Assemblée générale annuelle du 3 mai 2014

Présentation faite lors de l'assemblée générale:

Assemblee generale du 3 mai 2014Assemblee generale du 3 mai 2014 (2.34 Mo)

Compte-rendu de l'assemblée générale:

Compte rendu ag du 3 mai 2014Compte rendu ag du 3 mai 2014 (1.21 Mo)

2013

  • Assemblée générale annuelle du 30 mars 2013

Présentation de L'AG :

assemblee-general-du-30-mars-2013.pdf

  • Réunion du Conseil d'administration le samedi 26 janvier 2013 au siège de LCPA

Cr ag du 30 mars 2013Cr ag du 30 mars 2013 (468.8 Ko)

2012

  • Le samedi 24 novembre 2012, à 16heures, a eu lieu dans la salle des Associations, rue EUDEL au Crotoy,  l’Assemblée Générale Constitutive de l’Association

« Le Crotoy Préservé et Authentique ».

Présentation de L'AG

presentation-ag-constitutive-lcpa.pdf

********************************************************************************************************************************************************************************************

1) Historique du collectif PARE vers l'association LCPA

HISTORIQUE DU COMBAT SUR « LA MUCHEE » ET CREATION DE LCPA

 Mai 2012
La résidence, le hameau des pêcheurs, située sur le lotissement Caudron, chemin des avions au Crotoy, est informée par courrier d’un projet de construction d’immeuble sur le terrain de la villa la muchée implantée sur la plage, juste devant le hameau des pêcheurs.

 Ce projet de construction d’immeuble sur la plage dans le quartier de l’aviation rappelle l’histoire de l’immeuble d’Amarante, construit de façon illégale dans les années 1990 et condamné à  démolition après trois décisions de justice.

Juillet 2012
Les résidents du hameau des pêcheurs mentionnent leur opposition à ce projet au Préfet de la Somme, au Maire, au Syndicat Mixte Grand littoral picard, aux Grands Sites de France.

 Une 1ere réunion se tient au hameau des pêcheurs avec les riverains du quartier, élus de la mairie et quelques adhérents de l’association SMC, Sauvegarde de la Mémoire du Crotoy.

 Les résidents du hameau des pêcheurs sont reçus à la mairie du Crotoy mais le maire affirme ne pas être au courant du projet immobilier et confirme qu’il ne pourra pas s’y opposer.

 Un collectif se met en place, le collectif Pare "Pour une Architecture Respectueuse de l’Environnement".
Celui-ci fait circuler tout l’été une pétition sur le marché du Crotoy ainsi qu’auprès des commerçants, et également sur internet sur le site Avaaz.

Rappel du texte de la pétition
• La multiplication d'immeubles résidentiels commencent à dénaturer le grand site de la Baie de Somme, un des grands espaces naturels de la Manche au détriment d'un environnement exceptionnel et fragile, une des grandes zones humides de l'Europe, qui doit absolument être protégée.
• Halte au bétonnage de la Baie de Somme, Pétition contre la construction d'un immeuble de 3 étages sur le grand site de France de la Baie de Somme. Au bord de la plage du Crotoy, est envisagée la destruction d'une villa "la Muchée" et la construction d'un immeuble de 3 étages implanté sur la plage devant les petites résidences "le Hameau des pêcheurs" et dans le prolongement de l'immeuble Amarante construit malgré un permis de construire annulé en 1996.

• Nous, amoureux de la Baie, sommes formellement opposés à ce projet! Attachés à préserver le caractère naturel de notre côte et la spécificité architecturale du Crotoy, nous exigeons l'arrêt de projets d'immeuble qui viserait à défigurer la Baie. Elle fait partie du club des plus belles baies du monde et a été reconnue Grand site de France.
• Ce qualificatif, identifié dans le monde entier, garantit la qualité des paysages et de l'architecture des sites labellisés. Ne gâchons pas ce patrimoine dont nos enfants doivent aussi profiter!

 Le journal d’Abbeville, le courrier picard, France bleu Picardie et France 3 Picardie s’intéressent de très près au combat du collectif PARE tout l’été et à la forte mobilisation des signatures (cliquer sur l'article pour l'agrandir).

article-arret-la-muchee-j-d-abbeville-07-11-12.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin août 2012
Un rassemblement des signatures a lieu au Hameau des pêcheurs, la mobilisation est forte, plus de 2900 signatures récoltées !

 Septembre 2012
La commission d’urbanisme de la Mairie s’oppose au certificat d’urbanisme déposé par le groupe Vinci qui prévoit l’édification d’un immeuble de trois étages, 36 logements, en remplacement de la villa La Muchée.

 Octobre 2012
Le collectif PARE est reçu en Mairie d’Abbeville avec le Syndicat Mixte et envoie les signatures de la pétition au Préfet de la Somme et à l’architecte des Bâtiments de France.

 Le collectif est reçu par l’association LPBS, Association pour le littoral Picard et la Baie de Somme qui avait mené un long combat contre le projet Amarante.

 Le collectif Pare, décide de se transformer en association pour avoir une reconnaissance statuaire.

Dans le même temps, le conseil municipal du Crotoy du 17 Octobre a donné un avis défavorable au projet Vinci.

Extrait des hypothèques d'Abbeville sur la Convention CAUDRON (cliquer sur l'extrait pour l'agrandir)

cdc-terrain-caudron.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le collectif demande aux hypothèques d’Abbeville, le cahier des charges du lotissement Caudron ou figure la parcelle «  la muchée ».

 Celui-ci confirme que la parcelle située en bord de mer est inconstructible et doit rester à usage de jardin.

 Novembre 2012
Le journal d’Abbeville annonce le 7 Novembre que le projet Vinci est abandonné.
Cette information est aussitôt relayée par le courrier picard, France bleu et FR3 Picardie

24 novembre 2012
LCPA tient sa première assemblée constituante salle Eudel au Crotoy.

 Commentaire du Journal d'Abbeville

http://www.lejournaldabbeville.fr/2012/12/01/le-crotoy-une-nouvelle-association-le-crotoy-preserve-et-authentique/

Le Crotoy la MucheeLe Crotoy la Muchee (99.81 Ko)

*******************************************************************************************************************************************************************************************

2) Débat sur la construction controversée de l'immeuble pour La Poste par Logis 62

Un permis de construire a été accordé en décembre 2009 par la Mairie du Crotoy pour un bâtiment de 5 niveaux pour la nouvelle Poste et 11 logements sociaux, au carrefour de la rue de la porte du pont et de la rue de La prison Jeanne d'Arc.

                   L'immeuble de la poste avant démolition

la-poste-avant-demolition.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

             Projet d'immeuble pour la Poste et création de 11 logements sociaux

projet-d-immeuble-de-la-poste-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ce permis a fait l'objet d'un recours, notamment pour erreur manifeste d'appréciation, notamment sur la hauteur (16 m pour 10 m pour l’ancienne poste).

 En février 2012, le tribunal administratif d'Amiens a annulé partiellement ce permis pour manque de parkings.

Un appel a été fait contre ce jugement, il est en cours d'instruction au tribunal de Douai

Entre temps, en juillet 2012 la Mairie a accordé un permis modificatif attribuant 11 parkings nominatifs sur le parking provisoire Jules Verne appartenant à la commune.

Ce permis modificatif a fait l'objet d'un recours de la part d'habitants pour contester la cession gratuite du domaine public. Ce 2eme recours est en cours d'instruction au tribunal administratif de Douai.

L’association LCPA ne soutient pas le projet de construction de l’immeuble tel qu’il est présenté car il ne respecte pas des règles d’urbanisme relevant du bon sens.
De plus, il ne s’intègre pas au style du cœur historique du Crotoy car pour être en harmonie avec les 3 bâtiments de 10  mètres de hauteur au faitage du toit, du croisement de la rue de la Porte du Pont et de la rue de la Prison Jeanne d'Arc (le "cardo decumanus" du village médiéval, c'est à dire le carrefour le plus ancien du site), le bâtiment envisagé par Logis 62 devrait être très réduit en hauteur.

La hauteur de l'immeuble de la poste sera à 16,13 mètres. En comparaison, le clocher fortifié de l'église datant du XVème siècle mesure 17 à 18 mètres.

Croquis de l'immeuble "La poste" vue de la rue de la Porte du Pont

rue-de-la-portedu-pont-a-cote-de-la-patisserie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le terrain mesure 358 m² dont les 50 m² de la maison de pêcheur du 3 rue de la Prison Jeanne d'Arc qui devrait être conservée pour respecter l'équilibre de cette rue qui est une des plus anciennes rues du Crotoy.

En prenant en compte la surface d'un bureau de Poste (de l'ordre de 150 m²) et de la surface des 4 emplacements de stationnement indispensables à ce service public (26 m² par emplacement), la surface au sol occupée s'élève déjà à plus  de 250 m². (Surfaces calculées selon la norme NF P 91-120 relative à la dimension des aires de stationnement des parkings qui préconise des emplacements de 5 m sur 2,60 (13 m²)  plus un dégagement de 5m nécessaire aux manœuvres).                                                                                             

       Croquis de l'immeuble "La poste" vue de la rue de la Prison Jeanne d'Arc

vue-du-batiement-poste-cote-de-la-rue-de-la-prison.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans ces conditions, il n'est pas imaginable de construire plus de 2 ou 3 logements avec parkings pour que l’immeuble ne dépasse les 10 mètres au faitage préconisés par le futur PLU (plan local d'urbanisme) et AVAP (Aire de valorisation de l'architecture et du patrimoine).

  INFO: Nous avons appris au cas où le permis de construire serait rejeté que l'architecte de Logis 62 aurait revu sa copie mais la Mairie ne souhaite pas communiquer pour le moment. Elle attend la fin du recours pour nous montrer le nouveau plan qui serait un immeuble moins haut et en briques.

 Le projet d'immeuble en élévation      

Dans son dossier de présentation du projet pour la Poste , Logis 62 avait omis de joindre des élévations du bâtiment à l’échelle des maisons mitoyennes de la rue de la Porte du Pont et de la rue de la Prison Jeanne d’Arc. LCPA  a fait réaliser ces documents qui permettent de juger du rapport de hauteur, de volumétrie, de longueur et de vocabulaire décoratif de cet immeuble avec les petites maisons traditionnelles voisines.

Elevation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elevation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INFO ou INTOX!!!!
Tout s'accélère puisque la Mairie a déjà prévu un parking réservé pour la Poste au droit de l'immeuble qui n'est pas encore construit. De plus, elle a commencé le marquage des 11 places réservées pour LOGIS 62 dans le parking public provisoire Jules Verne.

photo.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Février 2013: Le jugement de la cour administrative d'appel de Douai est tombé : le jugement du Tribunal administratif d'Amiens est confirmé et même au-delà, car la Cour de Douai semble considérer comme valide le permis modificatif attribuant des places de parking dans le parking Jules Verne.

Par contre, les procédures juridiques ne sont pas terminées

Lors de la rencontre LCPA / Mairie du 26 janvier 2013, M. le Maire nous avait dit que quelque soit l’issue du jugement, il demanderait à LOGIS 62 de redéposer un permis de construire modificatif qui serait un immeuble moins haut et en briques qui s'intégrerait dans le site ancien du Crotoy.

Etonnant, le maire a laissé entendre à FR3 Picardie « qu’il a demandé lui -même au promoteur de revoir le sujet ultérieurement en apportant un permis modificatif »et la journaliste conclue son reportage en laissant entendre qu’il y aura bien un étage de moins, des terrasses plus discrètes et que ce nouveau projet pourrait être plus conforme au standard Crotellois (voir reportage ci-dessous du 7 février 2013).

Mars 2013 : Jean Louis WADOUX a présenté, à la Commission d'urbanisme du 11 mars 2013, la proposition LOGIS 62 du nouveau plan de l'immeuble. Mais ce nouveau plan n'est toujours pas communiquable aux Crotellois et opposants qui ne peuvent donc pas juger si le style s'inscrit dans le site historique du Crotoy. Il n'est pas envisageable que les travaux débutent.

18 mars 2013: La Mairie a confirmé la réunion demandée par LCPA avec tous les acteurs concernés par le projet, LCPA, opposants, Syndicat Mixte Baie de Somme, LOGIS 62 et LA POSTE. La réunion se tiendra en Mairie le samedi 13 avril 2013 à 10 heures.
Le syndicat Mixte Baie de Somme et LCPA ont confirmé leur présence. Nous n'avons pas la confirmation par la Mairie de la présence de "LOGIS 62" et de "LA POSTE". 

10 avril 2013 : "LA POSTE" ayant décliné sa participation, la Mairie a reporté la réunion du 13 avril 2013 demandée par LCPA avec tous les acteurs concernés par le projet, LCPA, opposants, Syndicat Mixte Baie de Somme, LOGIS 62 et LA POSTE.
La nouvelle date proposée par la Mairie est fixée au vendredi 17 mai 2013 à 11h30.
Nous devons encore patienter pour connaitre enfin, nous l'espérons, le nouveau plan
La Mairie nous a confirmé la présence de 'LA POSTE",  "LOGIS 62" et du Syndicat Mixte Baie de Somme

Nous avons souhaité qu’un représentant du Syndicat Mixte Baie de Somme soit associé à cette rencontre.
En effet, la labellisation « Grand Site de France » en 2011 de la Baie de Somme et la charte qui unit et engage les communes littorales et le Syndicat Mixte justifient, selon nous, l’intervention du syndicat Mixte : «les communes et le syndicat Mixte ont une responsabilité commune pour favoriser une urbanisation à taille humaine, respectueuse de l’environnement existant et de la qualité des Sites et Paysages ».

PRESENTATION FAITE AU FORUM DES ASSOCIATIONS

POURQUOI LCPA  EST CONTRE LE PROJET DE LOGIS 62

 Nous disons NON à la construction d’un bâtiment en béton, hors d’échelle, volumineux, de plus de 16 m de haut qui défigurera le cœur historique du Crotoy.

 Ce projet est en rupture manifeste avec  le gabarit des autres maisons de la rue Porte du Pont.

 Un immeuble où aucun parking, n’a été prévu (ce qui est contraire à la loi) pour lequel la moitié du parking provisoire Jules Verne va être privatisé gratuitement

 Une Poste prés de laquelle les usagers auront beaucoup de difficultés pour se garer !

 Un immeuble contre lequel se multiplient les recours et les contentieux qui coûtent cher aux contribuables Crotellois.

 LCPA EST FAVORABLE A UN PROJET ALTERNATIF 

 Nous disons OUI au maintien de la Poste dans son emplacement actuel et à la rénovation des lieux

Nous pensons qu’une rénovation serait bien plus rapide et bien moins coûteuse que la construction d’un grand immeuble

 Cette rénovation permettrait  de faire plusieurs logements en RDC et à l’étage

 Une Poste pratique pour tous les usagers avec le parking situé à proximité

 Un projet respectueux du centre ville historique et de l’architecture typique du Crotoy.

*************************************************************************************************************************************************

3) Le chemin du Pendu

NON à la fermeture du chemin du Pendu.

Laissez-nous notre passage…. C’est le cri d’alarme des associations de marche, des usagers, des cavaliers, des attelages et de randonneurs amoureux de ce patrimoine de la Baie de Somme, dont LCPA qui défend un éco-tourisme respectueux de l’environnement.

Le chemin du Pendu relie Saint-Firmin-les-Crotoy au Parc ornithologique du Marquenterre de  Saint-Quentin en Tourmont depuis plus d’un siècle. A cette époque faute de transport, le chemin était utilisé par les Saint-Firminois pour se rendre à la mer.

Aujourd’hui, il est toujours emprunté par les Saint-Firminois mais aussi par les touristes, les randonneurs, les cavaliers et autres attelages et quelque fois par des engins à moteur type Quad.

Ce sont ces engins motorisés (bruits et détérioration du chemin) qui ont créé un contentieux qui oppose les associations et des riverains utilisateurs du chemin pour se rendre sur leurs champs à d’autres riverains du chemin qui s’estiment être propriétaires et ont fermé le chemin rendant impossible tout passage.

De plus, il a été constaté une destruction partielle d’une haie d’aubépines ce qui est interdit dans un site classé. Qui est responsable de cette destruction, chacun accuse l’autre. Cette destruction a d’ailleurs fait l’objet d’un rapport de l’ONEMA (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques.

Les associations soutiennent que propriétaire ou pas du chemin, cela n’a peu d’importance car si le chemin a été ouvert à la circulation publique ce devient un droit inaliénable.

En fait, un chemin qui relie deux voies publiques ou deux villages est un chemin rural et non un chemin d’exploitation. Les chemins ruraux sont définis par l’article L161-1 du code rural. Ils appartiennent aux communes et sont affectés à l’usage du public. Il est du ressort des communes de faire l’entretien, la Police et l’affichage des panneaux réglementaires.

Il existe également une délibération de la commune du Crotoy faite en 2003 où ce chemin « CR2595 dit de Saint Quentin » est inscrit au plan départemental des itinéraires de promenades et de randonnée du Conseil Général de la Somme.

Pour remédier à ce contentieux, Madame le Maire du Crotoy a organisé une réunion de concertation en mars 2015 où il a été convenu que les maires du Crotoy et de Saint-Quentin en Tourmont établissent chacun un arrêté stipulant que ce chemin rural sera ouvert à la circulation publique et aura une restriction d’usage, à savoir qu’il sera interdit aux véhicules à moteur non autorisés.

Les associations et les usagers du chemin remercient les maires du Crotoy et de Saint-Quentin en Tourmont pour leur sage décision qui ramènera un peu de calme dans ce coin paisible de la Baie de Somme.

Le chemin du pendu b  Le chemin du pendu a

*************************************************************************************************************************************************

4) Construction des villas "Les Cottages de l'Estran"

SCANDALE IMMOBILIER AU CROTOY: La construction des 6 villas "Les cottages de l'Estran" en fait une seule villa est en cours de construction sur un terrain vague.
Nous attendons beaucoup de la nouvelle équipe de la Mairie pour mettre fin à la bétonisation du Crotoy puisque cela était indiquée dans le programme de Madame BOURGAU, nouvelle Maire du Crotoy et pour trouver une solution à ce terrain qui maintenant est laissé à l'abandon.

Septembre 2015: Photo prise le 2 septembre 2015

1ere villa du cottage de l estran 1er septembre 2015

Il reste tout autour de cette villa, un chantier envahi par la végétation et qui défigure le quartier Caudron au bout de la plage du Crotoy.

LCPA se pose plusieurs questions concernant la suite du chantier :

  • Le permis de construire est-il encore valable pour les cinq autres villas ?
  • La seule construction réalisée est-elle viable ?
  • Dans le cadre du nouveau PLU et du futur PPRI, la zone concernée permet-elle le maintien et le développement d'un programme d'habitations ?

    Avril 2015: Le toit est terminé. Les ouvriers travaillent à l'intérieur de la villa.... à suivre
    Photo de la 1ere villa prise le 10 avril 2015
    1ere villa du cottage de l estran 10 avril 2015

    Octobre 2014: Il semblerait que le travail soit à nouveau arrêté car il n'y a pas beaucoup d'évolution entre la photo prise en août 2014 et celle prise en octobre 2014.
    Seuls, les liteaux sur le toit, ont été ajoutés.
    Nous rappellons que le permis de construire a été délivré le 13 juillet 2010 soit depuis plus de 4 ans et il reste encore 5 villas à construire.
    Il est URGENT que la Mairie intervienne dans ce dossier qui vraisemblablement, n'ira pas à son terme.

    Photo de la 1ere villa prise le 22 octobre 2014

    Les cottages de l estran 22 10 2014

    Août 2014:
    Le travail a repris sur la 1ere villa par une nouvelle socété qui a pour mission de la terminer puis le promoteur SOCOPAL espère la vendre toujours au prix de 880 000 euros afin d'avoir un fonds de roulement financier pour démarrer la construction de la 2eme villa. A ce rytme de construction, on ne peut pas vraiment planifier la fin de la construction de la 6eme villa !

    Voir photo de la 1ere villa prise le 19 août 2014

    1ere villa en phase terminale

    9 janvier 2014: La tempête a gagné une manche: le mur coté front de mer s'est effondré. A Quand le reste de la villa ?
    Quel sera le niveau de Qualité de cette villa dont le prix de vente est supérieur à 880 000 euros ?
    Quel triste spectacle pour Le Crotoy !!!!  A ce train, le promoteur va mettre plusieurs années pour finir les 6 villas.

    Les

    27 septembre 2013: Il semblerait que le chantier redémarre doucement puisque la charpente de la seule maison, est en cours de montage.

    Par contre, il n'y a pas beaucoup d'ouvriers sur le terrain, ni de matériel pour faire le gros oeuvre des autres villas.

    1-les-cottages-de-l-estran-27-09-13.jpg

 

 

 

 

  •  

 

 

 

A suivre......

Le chantier de construction de 6 villas, situé Allée de la Grève / rue René Fonck,  est arrêté depuis juillet 2013. "L'entreprise Générale de bâtiments" a enlevé tout son matériel.

Il ne reste que du béton sur la plage balayée par le vent et le chantier est envahi par le sable (voir photos)

les-cottages-de-l-estran-1-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourtant, la publicité était prometteuseles-cottages-de-l-estran-3-2.jpg !

Alors pour quelle raison, les acquéreurs ne se sont-ils pas précipités pour acheter ces somptueuses villas ?

 Est-ce parce que ce quartier du Crotoy est loin du centre ville, délaissé par la municipalité (sauf pour le stationnement payant et les PV), qu'il est l'objet de nuisances sonores (tracteurs), d'odeurs sur la plage, le coût exorbitant des villas dont l'architecture n'offre pas d'intérêt pour le patrimoine du Crotoy, etc....

On peut comprendre pourquoi les acheteurs ne se bousculent dans les agences du Crotoy !

 

  •  

 

**********************************************************************************************************************************************

5) Rencontre avec M. Jean Claude BUISINE Président du Syndicat Mixte Baie de Somme

La présentation de LCPA à Monsieur Jean Claude BUISINE, a eu  lieu le samedi 23 février 2013 à Feuquières en Vimeu.

La délégation de LCPA a été reçue par M. Jean Claude Buisine qui était déjà au courant de la dernière réunion du conseil municipal au Crotoy avec l'intervention du Président des Commerçants du Crotoy, M. Michel Delahaye, concernant les terrasses et il a évoqué avec nous le centre équestre menacé de fermeture en nous disant, il faut les aider ! 

 Après avoir fait le rappel du combat de la Muchée, de la pétition qui a réuni plus de 3000 signatures,  nos rendez-vous cet été au Syndicat Mixte et à la Mairie d'Abbeville avec Mesdames Gaelle Schauner, Directrice de l'aménagement et Magalie Froissard, juriste et le courrier qu’il avait été adressé  à M. Wadoux concernant le promoteur Vinci et les vraies raisons de l'abandon de la construction de l’ immeuble sur le lotissement de la Muchée par Vinci (cahier des charges Caudron et Amarante) 

 Nous avons évoqué les ambitions de LCPA (préservation du bâti, mise en valeur et embellissement du Crotoy, propreté de la station) en insistant évidemment sur le label Grand Site de France et les engagements que prennent normalement les communes adhérentes.

 Monsieur Wadoux ne voulait pas du Grand Site, de ses contraintes et il ne manque pas de le faire savoir à M. Buisine dès qu'il le croise, paradoxalement il serait celui qui écrit le plus au Syndicat Mixte.

M. Buisine semble convaincu du potentiel et des atouts fabuleux du Crotoy, pour lui nettement supérieur à celui de St Valéry et nous confirme que nous avons bien un patrimoine historique et architectural à sauvegarder.

 Toutefois, il évoque qu'il aimerait en faire davantage à travers le Grand Site avec la Directrice du réseau, Mme Anne Vourch au Ministère de l'écologie

 La saison touristique 2012 a été à la baisse pour le syndicat mixte sur tous les sites qu'elle gère (météo défavorable et bien évidemment budget des touristes à la baisse)

 Il a évoqué aussi l'Aquaclub de "Belle Dune" qui a besoin d'être rénové mais personnes ne veut prendre en charge l'addition!

 Concernant la baisse de fréquentation au Crotoy, nous avons évoqué l'article du journal d'Abbeville et l'acharnement des PV qui font peut être fuir les touristes.

 Nous avons aussi évoqué le centre conchylicole et ses odeurs en lui demandant pourquoi on avait mis une canalisation en pleine baie sur la plage en 2011 qui a provoqué une pollution avec interdiction de baignade dans cette zone affichée sur 4 bouées et rebouchée depuis par une plaque d'égout. Ceci en même temps que la labellisation du grand site ce qui faisait un peu désordre auprès des touristes. Comme c'est le Syndicat Mixte Baie de Somme qui gère le site, c’est un sujet sensible évidemment mais il reconnaît que tous les mytiliculteurs ne font pas les mêmes efforts pour le nettoyage et qu'il y a des progrès à faire.

 Nous avons ensuite évoqué Logis 62 très longuement, en rappelant les différents recours portés par quelques habitants rejoints depuis par LCPA, le rendez-vous le 26 janvier où Monsieur le Maire, s'est engagé à nous recevoir après l'audience de Douai, en évoquant un projet revu à la baisse et le dernier permis modificatif affiché sur la palissade en date du 13 Février 2013.

 Nous avons également parlé des AVAP et du PLU qui ne sont pas en place et nos doutes sur sa volonté à mettre en valeur le Crotoy compte tenu du  permis qu'il a signé pour la construction de l’immeuble hors d’échelle de la Poste.  

 Nous avons profité de l'occasion pour lui demander pourquoi 3 membres du Syndicat Mixte Baie de Somme ainsi qu'un membre des STAP participaient à l’étude pour l'aménagement des terrasses du centre ville (et pas les associations) et d'évoquer le problème soulevé par Monsieur Michel Delahaye concernant la sécurité.

 Il ne semblait pas au courant en regardant le document où nous avons précisé que pour Mr Evin représentant des STAP, il n'y avait aucun patrimoine au Crotoy (étonnant !!) tout comme pour l'avocat de la commune à l'audience de Douai et que nous ne comprenions pas qu'il n'y ait eu aucune réunion en mairie avec le syndicat mixte, animateur du label garant du maintien du cadre de vie et de la participation des habitants aux nouveaux projets.

********************************************************************************************************************************************************************************************

6) Rencontre de l'Architecte des bâtiments de France

Rencontre à la DRAC d’Amiens de M. Christian Douale (ABF) et Mme Annie-Claude Marteaux, le 6 septembre 2012 pour présentation de l'association à l'Architecte des bâtiments de France.

Participaient pour LCPA : Mme Annie Jacques (cr-rencontre-lcpa-abf-amiens-06-09-13.pdfcr-rencontre-lcpa-abf-amiens-06-09-13.pdf (330.33 Ko)adhérente et historienne) et M. Jean-Claude Chamaillard (Secrétaire)

Nous avons commencé par une présentation de LCPA, sa naissance en novembre 2012, suite au combat pour préserver la villa  « La Muchée » et son environnement, menacés de démolition pour construire un immeuble sur le front de mer ; Christian Douale avait déjà connaissance du Cahier des charges des frères Caudron, conservé au service des hypothèques d'Abbeville, qui  préserve cet ancien espace de leur Ecole d'aviation de toute construction d'immeuble.

Suite à la lutte de LCPA aucun permis de construire n'avait été déposé par le promoteur.

Lire la suite du compte rendu en cliquant sur le fichier ci dessous

cr-rencontre-lcpa-abf-amiens-06-09-13.pdfcr-rencontre-lcpa-abf-amiens-06-09-13.pdf (330.33 Ko)

****************************************************************************************************************************************************************

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau